Back

Record atteint pour la 10ème édition des Cisco Connected Girls

Plus de 200 jeunes filles sensibilisées à la représentation féminine dans la filière numérique

 

ISSY-LES-MOULINEAUX :

Paris, le 31 janvier 2018 – Les locaux de Cisco France ont connu une effervescence particulière ce 31 janvier dernier. Plus de 150 jeunes filles (14-17 ans) étaient rassemblées pour la 10ème édition des Connected Girls, l’événement annuel de sensibilisation des jeunes filles aux métiers du numérique et scientifique qui s’inscrit dans le cadre de la politique RSE de Cisco. Une ambition portée à tous les niveaux de l’entreprise avec l’objectif de faire naître des vocations et lever les appréhensions auprès des collégiennes et lycéennes dans des filières encore trop plébiscitées par les garçons.

 

Cette journée a été introduite par Hélène Sancerres, Directrice de la RSE et de la conduite du changement chez Cisco France : « À chaque édition, j’ai l’impression que nous sommes une goutte d’eau dans un océan mais c’est une impression qui s’efface quand je vois les réactions de ces jeunes filles, la curiosité dont elles font preuve lors des ateliers et les retours de celles qui ont participé aux précédentes éditions. Les jeunes femmes ne devraient plus aujourd’hui avoir en tête des images du passé et doivent oublier leurs craintes pour être capables de se lancer, quelle que soit la voie ! Beaucoup de métiers n’existent pas aujourd’hui mais ils seront nombreux dans le secteur du numérique et ça, c’est une certitude ! »

 

Des propos confirmés par les intervenantes présentes. Elodie, étudiante à Epitech, une grande école d’ingénieurs, et ancienne participante aux Connected Girls est venue témoigner sur son parcours : « Nous étions 5 en première année, nous sommes 3 aujourd’hui mais pour rien au monde je ne changerai de filière. Cela demande un investissement mais j’ai la certitude que ce sera payant ». Hind, quant à elle, chef de gamme dans une entreprise internationale, explique qu’« Il faut suivre ses passions, ne pas hésiter et surtout se dire que tout n’est pas figé. On peut tenter, échouer mais rebondir et trouver sa propre voie. Il ne faut surtout pas se mettre des barrières, surtout à votre âge ! »

 

À l’issue de la plénière, plusieurs ateliers découvertes, témoignages et mises en pratique ont retenu et parfois même surpris les jeunes filles de la 4ème à la Terminale, présentes à Issy-Les-Moulineaux. À la question « Savez-vous où vont vos photos Snapchat ? », peu de réponses. Celle de l’expert les rend perplexes et inquiètes aussi : « Une photo passe par votre mobile, un réseau, un câble sous l’océan jusqu’aux États-Unis, pour ensuite effectuer la publication. Ceci en quelques secondes. Mais entre temps, ce sont quelques 19 copies qui peuvent être stockées dans un datacenter, et ce, même si vous avez effacé la publication. »

 

Un atelier a également permis de comprendre une technologie très présente aujourd’hui : les objets connectés. Animé par l’association Innov Avenir, les jeunes filles ont alors pu s’essayer à la programmation simplifiée d’objets du quotidien : oui, il est désormais possible de faire de la musique avec des endives ! Par ailleurs, des sessions de quizz ont été organisées pour challenger toutes les jeunes filles sur les concepts vus dans l’après-midi. Au programme : des questions sur la Cisco Networking Academy et le nombre de filles inscrites dans le programme, des questions sur la cyber sécurité et l’internet des objets et enfin pour marquer les esprits des questions tournées vers les stéréotypes et le nombre de femmes dans les entreprises du numérique !

 

Également, les jeunes filles ont pu découvrir l’entrepreneuriat en collaboration avec MakeSense : enthousiasme, dynamisme, rires, intérêt et belle créativité ont été au rendez-vous en fin d’après-midi pour trouver et mettre en forme des idées innovantes. En équipe, les jeunes filles ont réfléchi à un projet sur l’une des thématiques suivantes : accessibilité pour les handicapés, gaspillage alimentaire, inégalité d’accès à l’éducation, pollution dans les grandes villes et la gestion des déchets. Le brainstorming commence et les idées émergent : des applications pour gérer le gaspillage, un appareil connecté permettant de contrôler le bruit et permettre aux enfants autistes de venir travailler en classe avec eux, un frigo intelligent et plein d’autres idées, toutes aussi innovantes les unes que les autres ! Cet atelier a permis à de nombreuses jeunes filles de découvrir leur potentiel et leur créativité.

 

RENNES :

Rennes, le 1er février 2018 –  40 élèves du collège de Fontenay de Chartres de Bretagne ont fait le déplacement dans un lycée pour échanger avec les 7 intervenantes présentes : des développeuses web, des techniciennes support en informatique, le profil de ces intervenantes était varié. Les jeunes filles ont également pu découvrir les projets des 1ere SSI du Lycée Bréquigny : une canne connectée, un robot marcheur, ou encore la voiture autonome !

Il y a eu comme toujours, de très bon retour de la part des jeunes filles !

 

 

Connected Girls en quelques chiffres

La 10ème  édition

2 160 jeunes filles sensibilisées sur 10 ans

Plus de 200 jeunes filles mobilisées à Rennes et à Issy-les-Moulineaux en 2018

20 professeurs rencontrés

35 volontaires au sein de Cisco pour mener à bien cette opération

 

Retour en images sur la 10ème édition des Cisco Connected Girls 2018 :

 

Comments
No comments yet.